Français  Deutsch

Société de Tir 300m Soyhières

Se connecter

Historique

Cette page n'est pas encore traduite
Vous trouvez ci-dessous un aperçu de tous les événements qui ont marqué la société depuis sa création
1925 C'est le 23 mars 1925 que naît la société de tir de Soyhières. Elle est issue de la réunion de 2 sociétés qui la précédaient : la société de tir « Campagne » et la société « Militaire ». L'assemblée constitutive a lieu à la salle communale de l'école en présence de 29 membres. Léon Reiser en est le premier président et Louis Mertenat le premier secrétaire-caissier. La nouvelle société fera partie de l'association cantonale de tir ainsi que de la société suisse des carabiniers.
Durant de nombreuses années, la société tiendra ses assemblées et comités dans les trois restaurants du village; à savoir au Jura, à la Croix-Blanche et au Bouf.
1929 Les frais de la construction de la ciblerie au lieu-dit « Outre-L'eau » atteignent la somme vertigineuse de 1823,75 fr. ! Marcel Joray devient le nouveau secrétaire-caissier.
1931 Un premier cochon est bouchoyé pour le tir de clôture. La même année, la société participe au premier tir historique des Rangiers.
1933 Lors de l'assemblée générale d'avril, les finances de la société souffrent; on peut lire que « vu l'assainissement qui a été fait à la ciblerie (drainage), la caisse est complètement épuisée. »
1934 16 membres de la société participent au tir Fédéral de Fribourg : Gottried Stettler obtient la couronne individuelle. La société, désargentée, est la seule à défiler sans bannière; il en faut impérativement une. Otto Joray se charge d'organiser une collecte pour recueillir les fonds nécessaires.
1935 Ce dernier peut la présenter lors de l'assemblée générale du 9 février, après avoir réuni une somme de 581,50 fr. Le jour de l'inauguration est fixé au dimanche 26 mai. Mme et M. Otto Joray la parraineront. Le choix des demoiselles d'honneur est laissé à l'oil connaisseur de M. le curé Paul Fleury. C'est la fanfare de Liesberg qui participera à la manifestation. On peut lire le lendemain, dans la presse delémontaine que « la fête fut réussie en tous points, elle se prolongea encore tard dans la soirée, elle restera vivante dans le souvenir de la population et elle donnera un nouvel essor à sa valeureuse section de tireurs.
1936 Marc Brêchet succède à Léon Reiser à la présidence de la société.
1937 Le bénéfice du tir de clôture, soit 128,50 fr. est intégralement versé à M. le curé en faveur de la nouvelle église.
1939 La section de Soyhières se classe 265e sur 623 en 3e catégorie au tir Fédéral de Lucerne et obtient une couronne « or ». Au retour, on défile dans le village et on offre le vin d'honneur. C'est Jean Hueter qui obtient le meilleur résultat de la section.
1940 Le tir obligatoire et le tir de clôture sont suspendus mobilisation oblige.
Soyhières organise le concours des Jeunes Tireurs du district de Delémont où près de 300 participants se disputent la victoire.
1942 La société souscrit deux actions de 50 fr. en faveur de la société du petit calibre de Soyhières et environs pour la construction d'un stand au Bois-du-Treuil.
1945 Marc Brêchet est remplacé par Willy Wannier à la tête de la société. Le tir de clôture réapparaît, mais les prix distribués pour l'occasion proviennent d'une collecte organisée au village et aux Riedes-Dessus : les temps sont durs.
On note également que durant toute la seconde guerre mondiale, les tirs ont été sensiblement limités par suite de restriction de munition.
1946 Le tir obligatoire est réintroduit.
1948 Après 18 ans de bons et loyaux services, Marcel Joray, secrétaire-caissier, donne sa démission; le comité propose Georges Mertenat, mais c'est Bruno Henz, proposé par un membre de l'assemblée qui sera élu au bulletin secret.
1949 La société se distingue au tir en campagne en se classant première du district et 12e de l'ensemble du Jura en première catégorie. Le roi de la société est Léon Kohler qui obtient 82 points.
La société participe également au tir Fédéral de Coire. Les meilleurs guidons en sont Pierre Pont et Ernest Stettler. Elle sort également première au tir de Courrendlin toutes sections confondues. Léon Kohler et Pierre Pont se distinguent en obtenant 57 points.
Six tireurs n'ont pas effectué leurs tirs obligatoires et ont été convoqués, à leurs frais, à un cours de trois jours. Conclusion du secrétaire lors de l'assemblée générale du 21 janvier 1950 : « C'est une chose admissible pour des désintéressés, mais inadmissible pour des citoyens qui prétendent à leur titre de Suisse. » On est bel et bien chez les dignes fils de Guillaume Tell !
1950 Willy Wannier habitant désormais à Delémont, démissionne de la présidence; il est remplacé par Ernest Mertenat.
1951 Soyhières décide d'exécuter les tirs en campagne en compagnie des trois sociétés delémontaines et celle de Courroux-Courcelon. Elle quitte ainsi le giron de Pleigne, Movelier, Ederswiler-Roggenburg, Bourrignon et Mettembert dans lequel elle évoluait jusqu'ici.
1953 Bruno Henz, secrétaire-caissier est remplacé par Noël Moritz.
1954 22 tireurs participent au tir Fédéral de Lausanne. Les résultats sont médiocres; seuls Marcel Joray, Edouard Joray, Ernest Stettler et Léon Kohler reçoivent l'insigne couronne.
1956 Le poste de secrétaire-caissier est scindé : Edourd Zuber devient secrétaire, Noël Moritz caissier.
1958 Jean-Pierre Zuber succède à son frère Edouard au secrétariat. Au tir Fédéral de Bienne, la section déçoit : seul quatre insignes sont décrochés par Ewald Borer, Léon Kohler, Edouard Joray et Gottfried Stettler.<
1959 Le secrétariat et la caisse sont assurés par Jean-Pierre Zuber.
1960 Jean-Pierre Zuber quittant la localité, c'est son frère Edmond qui le remplace au poste de secrétaire-caissier.
1961 Léon Kohler succède à Ernest Mertenat pour la plus longue présidence de la société. On apprend qu' « il faut absolument trouver une autre place de tir, car les travaux d'une nouvelle route sont prévus dès l'an prochain, Outre-l'Eau ». Patience et longueur de temps.
1962 Edmond Zuber démissionnaire est remplacé par Othmar Nusbaumer.
1964 Les 29 et 30 juillet, 17 tireurs représentent la société au tir Fédéral de Zurich et se classent au 276e rang en 3e catégorie. S'y distinguent : René Kohler, René Flury, Aurèle Montavon, Léon Kohler, Jean Biétry, Roger, Oswald et Marcel Joray, Werner et Gottfried Stettler.
1965 On peut lire que pour la proclamation des résultats du tir de clôture du 26 novembre : « Une dispense d'observer le jeûne lors du souper de la grillade sera demandée à Monsieur le curé. » Ce dernier a-t-il au moins été invité
1966 René Kohler succède à Othmar Nusbaumer au poste de secrétaire-caissier.
1967 Un tir de Jubilé est organisé par la société qui salue la participation de 658 tireurs. Cette grande fête est animée par les fameux « Los Renaldos » et rapporte le coquet bénéfice de 10'000 francs.
1969 Aimé Lachat devient le nouveau secrétaire-caissier de la société qui participe au tir Fédéral de Thoune.
Le tir n'est plus le monopole des mâles; quelques dames participent pour la première fois au tir de clôture. Ces pionnières se nomment : Bluette Kohler, Mariette Joray et Chantal Moritz.
1970 Les appareils «  Pamir » protègeront progressivement nos tympans. Jean-Pierre Fleury est nommé secrétaire-caissier. La société de tir pourra disposer de la halle-cantine du football-club local pour l'organisation des tirs en campagne et autres manifestations.
1971 Soyhières organise la fête des jeunes tireurs. René Schmassmann en devient le champion jurassien à Saignelégier.
1972 Le secrétariat est assuré par André Moritz, la caisse par Roland Parrat.
1973 Paul Wernli, maire, oriente la société sur les travaux de détournement de la localité : le stand ne sera pas déplacé avant 1977.
1974 Nadine Kohler reprend le secrétariat
1975 Les jeunes tireurs de Soyhières obtiennent le premier rang grâce aux résultats de Heinz Müller, Ruedi Müller et Monika Fringeli.
Les communications entre le stand et la ciblerie se feront bientôt au moyen des appareils « Silenta »; un crédit de 3'000 francs est voté à cet effet.
1976 Soyhières organise un tir de Jubilé ( 50e anniversaire ) qui voit la participation de 719 tireurs.
1978 Une quote-part de 500 francs est versée au fonds de la halle de gymnastique.
1979 La section obtient un laurier « argent » au tir Fédéral de Thoune. On salue les résultats de Léon et Pascal Kohler, André Moritz, Roger Joray, Antoine Panier et Otto Wingeier.
1980 La société devra abandonner son stand en 1981. Une commission pour la construction d'un nouveau stand est proposée.
1984 La société ouvre un crédit de 35'000 francs pour la construction du nouveau stand qui est homologué le 15 juin. Le 19 juin, François Mertenat, ministre, en remet les clés à la société. Dix jours plus tard, le nouveau stand abrite déjà durant 2 weekends une partie du tir cantonal jurassien où la société se classe première en catégorie 3 grâce à Jean Biétry et Gérard Montavon qui obtiennent le maximum de 40 points.
1985 Un nouveau fanion est parrainé par Mme et M. Jean Chaignat. La société organise un tir d'inauguration du stand qui voit la participation de 658 tireurs. Elle participe aussi au tir Fédéral de Coire où elle décroche une couronne « argent » : meilleurs résultats Roger Joray et Léon Kohler.<
1990 Des vestes de tir portant le nom de la société sont offertes par la maison Marc Joray & Fils.
1991 Léon Kohler est fêté pour ses trente années de présidence. La société construit une cave sous l'entrée du stand pour 40'000 francs.
1994 Démission du caissier Roland Parrat qui est remplacé par Thomas Stettler. La société installe 4 cibles électroniques. Elle organise un tir de jubilé qui voit la participation de 772 tireurs.
1995 La société participe au tir Fédéral de Thoune. La section reçoit la couronne « or ».
MM. Jean Léchenne, Marco Flühmann, Léon Kohler, Oswald Joray, Thomas Stettler, Roger Joray, Raphaël Zuber ainsi que les juniors Raphaël Montavon et Véronique Chevillat s'y distinguent.
1997 La société organise un tir du Vignoble qui se déroulera à la fin septembre de chaque année sur une durée de 5 ans.
1999 Démission de Léon Kohler, président, après 38 ans d'activité fidèle et féconde. Gérard Montavon est son successeur.
2000 La société fête ses 75 ans d'existence
2003 Démission de Gérard Montavon, président, Thomas Stettler est son successeur. Domenico Palombo reprend le poste de caissier
2005 1ère Participation de la société à la finale du Championnat Suisse de section, elle obtient un 4ème rang avec une moyenne de 93.000 pts.
La société participe au Tir Fédéral de Frauenfeld et obtient le laurier OR.
2006 La société obtient le titre de VICE-CHAMPIONNE DE SUISSE DE SECTION EN CATEGORIE 2 avec une moyenne de 93.188 pts.
Un groupe, composé de Thomas Stettler, Domenico Palombo, Raphaël Montavon, Michaël Mitulla et Daniel Grun, participe à la FINALE DE LA SIUS CUP 2006 et obtient un magnifique 8è rang.
2007 La société est promue en Catégorie 1 (avec les 150 meilleures sociétés de suisse) et obtient le 15ème en qualification du championnat de section
Le groupe 1 de la société obtient le titre de champion jurassien de groupe 2007, celui-ci est composé de Thomas Stettler, Domenico Palombo, Seuret Alain, Flühmann Marc et Daniel Grun.
Un groupe, composé de Thomas Stettler, Domenico Palombo, Seuret Alain, Michaël Mitulla et Daniel Grun, participe à la FINALE DE LA SIUS CUP 2007 pour la 2è année consécutive